Brasilia

En 2006, Michel Boyer demandait à Etienne Gounot et Eric Jähnke de recréer les lustres monumentaux qu’il avait imaginés dans les années 70 pour l’aménagement de l’Ambassade de France à Brasilia. Cette collaboration fut passionnante.

Hélas décédé depuis, Michel Boyer a laissé une trace indélébile dans les esprits. C’est ainsi qu’en 2013 Joseph Dirand propose à Ozone de reproduire ces lustres pour son projet spectaculaire du restaurant Monsieur Bleu à Paris.

Au fil de ces aventures, l’idée est apparue au sein de la famille de Michel Boyer de faire revivre plus largement la collection Brasilia. Elle en a confié la réédition à Ozone.

La collection compte ainsi :

  • Grands lustres en 2 tailles
  • Lampes à poser
  • Lampadaire
  • Suspension
  • Applique

Flamme partagée
Ne saurait diminuer
Mais se multiplie

- Trafalgar

Flamme partagée
Ne saurait diminuer
Mais se multiplie

- Trafalgar

Monsieur Bleu Paris Joseph Dirand Ozone
dessiné par

Michel Boyer

Architecte d’Intérieur et designer, le parcours de Michel Boyer sera marqué par les années 70. Il a su aborder tous les champs du design. Après avoir créé sa propre agence, il se voit confier la réalisation de nombreux projets pour des groupes prestigieux.
Puis il créa la société Rouve pour laquelle il dessine entre autre du mobilier et des luminaires dont la lampe Brasilia en 1974. Michel est décédé en 2011. Eric et Etienne avait travaillé plusieurs fois avec Michel. En sa mémoire, ils proposent alors à la famille Boyer de rééditer la collection Brasilia.

Produits de la collection Brasilia

lampe brasilia lp michel boyer ozone

Lampe à Poser Brasilia LP

Applique Brasilia A

lustre brasilia pl michel boyer ozone

Lustre Brasilia PL